Salondeséditeursindépendants AdolfoKaminsky

Salon des éditeurs indépendants les 11, 12 et 13 novembre 2016

Du 11 au 13 novembre 2016, à la Halle des Blancs Manteaux à Paris, se tient le Salon des Editeurs Indépendants.

Le salon des éditeurs indépendants regroupe les membres de l’association « L’Autre Livre » qui s’attache à résister à la marchandisation du livre et défend l’exception culturelle, la pluralité et la diversité face à la concentration croissante de l’édition et de la distribution dans des groupes industriels et financiers.
C’est donc un système de défense face à l’édition « classique » parfois moins respectueuse des auteurs, des lecteurs et de l’environnement que nous.

Le 11 novembre 2016 à 15h il y aura, et rien que cette rencontre vaut le déplacement, Elisabeth de Fontenay qui parlera de son prochain livre (aux éditions Cent Mille Milliards)

Permis de vivre
– Liberté, Liberté Chérie –

La philosophe Elisabeth de FOntenay sera présente au salon du livre des éditeurs indépendants le 11 novembre 2016 à 15h

La philosophe Elisabeth de Fontenay sera présente au salon du livre des éditeurs indépendants le 11 novembre 2016 à 15h

 

Cette rencontre sera suivie d’une session de questions/réponses libres.

Lors de ce salon des éditeurs, notre stand accueillera les auteurs suivants:

Vendredi 11 novembre 2016
Christian Basse pour son essai « Restez acteur de votre carrière »,
Carole-Anne Eschenazy pour son recueil de nouvelles « Extrasystoles »,
Irène Pennac pour son essai « Dans les yeux du spectateur »,

Samedi 12 novembre 2016
Olivier Disle pour ses chroniques « J’ai une bonne solution de repli sur Mimizan »,
Eugenia Jeltikova pour son livre « Par un jour de thé gris »,
Christine Robion pour ses livres « La petite fille de la photo » et « La vie rêvée de ChotanB »,

Dimanche 13 novembre 2016
Jean Haetjens et Danielle Monteaux pour leur roman « Journal rêvé d’un président amoureux »,
Michel Piaton pour son livre abécédaire «  Ethique pour dirigeants d’entreprise ».

Ce programme s’étoffera dans les prochains jours.

Cent Mille Milliards, ‘parce que la liberté n’a pas de prix et que la créativité n’a pas de limites’

 

0 réponses

Répondre

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.