Vous aimez lire mais vous avez du mal à entrer vraiment dans l’histoire? “Sensory Fiction” (fiction sensorielle) est la solution qu’il vous faut.

La sensory fiction est-elle l'avenir du livre?

La sensory fiction est-elle l’avenir du livre?

Les chercheurs du MIT ont mis au point un nouveau type de livre technologiquement enrichi: la sensory fiction. L’idée, c’est que que les lecteurs puissent éprouver physiquement les sensations que ressentent les personnages d’un roman (vidéo ci-dessus).

Une expérience physique de la lecture

Après les Google Glass, la lecture devient elle aussi “augmentée”. Le lecteur est équipé d’un gilet connecté avec des capteurs d’émotions, qui l’immergent dans l’univers de l’histoire. Au fil des pages, la lumière qui se dégage du livre change en fonction de l’atmosphère présente dans la fiction.

Les concepteurs du projet ont même ajouté un système de coussin d’air et de chauffage, de manière à propager les sensations de la sensory fiction plus intensément. Par exemple, si le livre suscite de l’angoisse ou de la peur, une sensation de chaleur se dégage dans le corps du lecteur. De même, si on est excité, les capteurs activent la vibration du cœur. Gadget ou révolution?

Révolution?

La sensory fiction reprend le principe du livre intelligent. Le livre est bourré de capteurs et d’émetteurs. il envoie aux lecteurs les “émotions” programmées dans le livre : chaleur ou froid, sécheresse ou humidité, et bientôt peut être la peur, l’amour, et les sentiments du livre.
Bien sûr cette évolution du livre n’est pas pour le grand public, en tout cas pas pour le moment. elle ne sera d’ailleurs pas possible à réaliser dans les endroits publics (nous refusons d’imaginer une lecture sensorielle de 50 nuances de Grey ou d’histoire d’Ô) ! Quoiqu’il en soir cette sensory fiction est le croisement entre un livre et une expérience de cinéma sensorielle.

Article publié originellement sur
Le HuffPost  |  Publication: 28/01/2014 11h20 CET  |  Mis à jour: 28/01/2014 11h20 CET

0 réponses

Répondre

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.