Mais au contraire du journaliste, qui est dans la réalité, j’avais besoin d’être dans la fiction, l’imagination. J’avais envie de raconter des histoires.

Lire l’intégralité de l’article sur Le Maine Libre

0 réponses

Répondre

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.