#hacking
par Jean Brousse

« Le bruit assourdissant du silence »

Ambiance de science-fiction. L’étoile noire de Star Wars ! Ambiance d’exode ou d’occupation. Les queues s’allongent devant les épiceries. La guerre est déclarée, mais l’heure de l’assaut n’est pas encore venue.

Les rues des villes et des villages sont vides. Plus de « pin-pon » des voitures officielles, enfin ! On entend les carillons des églises égrener un temps qui s’étire. On repère le champ des oiseaux, le croassement des corneilles dans les campagnes, le rire des mouettes dans Paris. On espère un coup de vent pour finir d’emporter les particules fines. Des vagues d’applaudissement, chaque soir à 20 heures, partout, rappellent à la solidarité, à la valeur du lien social, bruits si nécessaires à la vie des sociétés. BFM se régale, et les réseaux sociaux se déchaînent, avec leurs cortèges d’experts, de certitudes et de « fake-news ».

Comment l’effet d’une aile de papillon, ou l’arrogance d’un pangolin, ont-elles déclenché la panique dans la supérette de mon village ? D’aucuns incriminent La colère de dame nature, martyrisée par une démographie galopante, et l’insouciance des humains. Aurait-on déclenché l’état d’urgence face au réchauffement climatique ? D’autres une mondialisation ébouriffée, la spécialisation internationale des processus de production, les limites du principe de précaution mis à mal par la financiarisation outrée de l’économie et l’avidité insupportable des hommes.

Malédiction divine ? Dieu, ou les dieux, seraient-ils des hackers ? Manquerait plus qu’une grande panne mondiale d’Internet !

Qu’en sortira-il, puisque nous en sortirons ? Pouvons-nous compter sur la sagesse des hommes et des sociétés – condamnés à une sérieuse introspection – pour tirer les leçons d’une telle alerte ?

Je vous embrousse,

0 réponses

Répondre

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.