Le Figaro Eco parle du livre de Léonidas Kalogeropoulos

Article du Figaro Eco du 15 décembre 2014

Article du Figaro Eco du 15 décembre 2014

Résumé du livre « Liberté, Egalité, Fraternité, Esprit d’entreprise »

Aujourd’hui, 88 % des Français considèrent que l’esprit d’entreprise représente une valeur positive qu’il faut encourager (Opinion Way).
Tous les sondages le montrent, la France est prise d’un véritable engouement pour l’esprit d’entreprise.
Dans tous les registres s’exprime une soif de voir chacun maîtriser son destin. Améliorer la compétitivité ou réduire la dette peuvent-ils tenir lieu de projet de société ? Non.
Dans leur très grande majorité, les Français attendent désormais que tout, dans notre pays, concoure à développer l’esprit d’entreprise. Ils sont profondément convaincus que tout ce qui dissuade l’esprit d’entreprise doit être réformé.
L’esprit d’entreprise est une valeur profondément consensuelle, constituant le socle sur lequel la France peut écrire l’une des pages les plus prospères de son histoire.

Le mot de l’auteur

« Faire de la France, qui a donné au monde le cinéma, l’avion ou encore l’automobile, faire de cette France le pays qui se fixe pour cap de favoriser lesprit d’entreprise en levant les entraves qui le pénalisent, en s’assurant qu’il est récompensé et en dissuadant la reconstitution des féodalités : telle est la synthèse qui peut emmener limmense majorité des Français, de droite comme de gauche, vers la refondation d’un destin national commun. « Liberté, Égalité, Fraternité et Esprit d’entreprise » : tels sont les contours de la nouvelle France qui se dessine sous nos yeux, à tâtons mais de plus en plus clairement, synthétisant les plus brillantes promesses de notre histoire nationale. »

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.