#geek
par Jean Brousse

Tous geek !

Nos doigts enflent et nos yeux rougissent devant les claviers, les écrans et les télécommandes. Nous aurons, grâce au virus, tous appris à télécharger, commander à distance, télé payer, télé consulter, télé travailler, télé voyager, télé draguer la voisine d’en face, télé rire ou télé pleurer… Nous sommes passés en trois clics du tout mobilité de nos ancêtres, il y a quelques semaines, au télé tout. On télé visite des lieux paradisiaques et les plus beaux musées du monde. On saute avec souplesse de Skype à Zoom, on facetime et on Google-meet, on s’abonne à Microsoft Teams. Apéro, marathons domestiques, yoga, origami, aquarelle et cuisine, « tutos » après « tutos », on Comex en « visio » à tire-larigot, on conseille, on administre, on planifie l’après. La réunionite à de beaux jours devant elle. Il y a du télé team building dans l’air.

Les GAFAS vont bien, merci, même si le respect des gestes barrière freine quelque peu leur gourmandise ubérisée. L’IA, l’intelligence artificielle, gloutonne, ne se rassasie pas des précieuses informations que nous lui offrons chaque minute en pâture, pauvres hères dont chaque trace se transforme en bitcoin pour quelques vautours affamés. Les blockchains se déchaînent au rythme du lien social interdit. Et la banquise fond. Les « ogrinateurs » ne produisent ils pas plus de CO2 que les jets quand ils n’étaient pas cloués au sol

Tant pis. Nous téléchargeons chaque matin « l’autorisation de déplacement dérogatoire ». On nous promet que tout sera effacé. On y croit, on s’habitue. J’y pense et puis j’oublie. L’accoutumance nous guette. La dépendance s’installe. Nous serons déconfinés grâce à nos téléphones. Tracking, que de belles intentions en ton nom. Puissent les citoyens pouvoir s’endormir un jour sans raison d’avoir peur ! Orwell, reviens. Dis-leur que Big Brother existe, et qu’il convient de le neutraliser.

Les régimes autoritaires sont-ils mieux armés que les démocraties pour affronter les crises imprévisibles ? Comment réagiront ils au prochain virus numérique qui mettra à mal notre World Wide Web ?

« Ai confiance, crois en moi. »*

Je vous embrousse.

 

*Kaa, Le livre de la jungle

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.