Les écrivains volent au secours des bibliothèques

Les écrivains, pour être lus doivent être distribués. Pour être distribués et ne pas être noyés dans le lot de tous les écrivains, certains ont choisi d’afficher leur soutien aux bibliothécaires et bibliothèques.

Les bibliothèques appellent à l'aide

Les bibliothèques appellent à l’aide.

Plusieurs auteurs et personnalités de la littérature, dont l’académicien Dany Laferrière, ont signé l’appel de l’ONG Bibliothèques sans frontières demandant une ouverture en soirée et le weekend.

Bel écho littéraire pour l’initiative Bibliothèques sans frontières. La pétition lancée jeudi par l’ONG, visant à étendre les horaires d’ouverture des bibliothèques en France, peut déjà faire valoir quelques signatures de choix. Aux côtés des très nombreux universitaires, plusieurs écrivains n’ont pas hésité à saisir leur souris pour honorer l’appel.

Parmi ces personnalités, l’écrivain et académicien Dany Laferrière. Ce jeune immortel a rejoint l’Académie française en décembre 2013, et a signé l’appel «Ouvrons + les bibliothèques» le jour de son lancement. Selon lui, accéder aux étagères de la bibliothèque municipale devrait se faire aussi facilement que d’accéder à celle du foyer, comme le souligne l’ONG Bibliothèques sans frontières, qui se réjouit de ce soutien.

«Sans les bibliothèques, je ne serais pas la femme que je suis aujourd’hui», affirme l’écrivain Jeanne Benameur. Pour l’auteur de Profanes voit dans l’ouverture dominicale des bibliothèques le moyen de s’y rendre en famille.

Autre plume engagée dans cette cause, Nicole Caligaris, qui voit, dans des horaires d’ouverture étendus, un encouragement à s’approprier les ressources littéraires offertes par les bibliothèques.

L’auteur Arnaud Delalande rappelle pour sa part que beaucoup d’usagers des bibliothèques sont des étudiants et demandeurs d’emploi, qui n’ont pas toujours un accès facile à un lieu calme pour travailler et mener à bien leurs démarches administratives.

D’autres écrivains tels Erik Orsenna, Eliette Abecassis, Arthur Dreyfus, ou des historiens comme Benjamin Stora et Pascal Ory figurent également parmi les signataires. Autre personnalité de renom à avoir apporté son soutien à l’initiative, Pierre Assouline a même encourage les utilisateurs de Twitter à faire de même. Ce journaliste, romancier et membre de l’académie Goncourt en appelle aux lecteurs pour permettre une ouverture des bibliothèques le soir.

Sur lefigaro.fr. Par Blandine Le Cain Publié le 10/01/2014 à 17:56

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.