Article dans La Marseillaise, le 16 janvier 2021

“De A à Z, ou plutôt de « Absent » à « Zombie foot », toutes les lettres de l’alphabet y passent. Avec quelques perles. Dont la fameuse Main de Dieu immortalisant Diego Maradona et la non moins célèbre bourde de Luis Arconada, le gardien de but espagnol, dont la faute de main offrit à Michel Platini l’un de ses buts les plus mémorables, en finale de l’Euro 1984.”

Lire l’intégralité de l’article sur La Marseillaise

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.