#ADN
par Daniel Bart

La couronne à Vénus

Ça y est, enfin « YU » a eu l’autorisation de venir me rejoindre. Elle est arrivée juste au moment où j’allais devenir une éponge. On a eu à peine le temps de se dire bonjour que déjà on s’embrasait.
« Chut… Tais-toi, on parlera tout à l’heure… Il s’est passé quelque chose d’extraordinaire ! »

C’est elle qui dit, moi je suis devenu une coquille vide, je n’écoute plus France Inter, je ne lis plus les journaux, ce que je fais, moi, c’est attendre « YU ». Elle parle vite, elle bouscule les mots tellement elle est heureuse, moi je la regarde, et je suis heureux de voir comme elle est heureuse. Quand elle parle, elle met la main sur ma bouche et moi j’embrasse sa main, je me fous de ce qu’elle dit. Maintenant qu’elle est là, je ne crains plus rien, les souffrances disparaissent, je vivrai l’immortalité.
« Écoute, mais attends, écoute-moi… Trump !
— Quoi Trump ? Qu’est-ce qu’il a encore fait celui-là ?
— C’est à cause des élections ! Il a voulu montrer à l’Amérique entière, au monde entier qu’il était un vrai Américain, un Américain pur-sang, un vrai pur-sang ! Alors il a fait faire une recherche de son ADN généalogique. Et tu sais quoi ? Mais tu sais pas ? On a trouvé qu’il descendait d’un père coréen du Nord et d’une mère russe ! »

Aussitôt, à peine cette incroyable annonce diffusée de par le monde, le président Kim Song-Un, qui avait disparu, fit, depuis son refuge, un discours plein de tendresse à l’adresse de son parent et décida de supprimer tous les essais nucléaires et les armes de destruction massive. De son côté, Monsieur Trump (qui ne désire plus se faire appeler président), plein de compassion, prit d’un irrésistible amour pour le pays de ses ancêtres (ce qui nous étonna tous), décida de supprimer toutes les sanctions économiques contre la Corée du Nord. Angela Merkel et Emmanuel Macron, bouleversés par la nouvelle, lancèrent immédiatement un grand plan de désarmement international. L’Iran, à son tour ému, fut l’un des premiers pays à se joindre à l’appel et cessa ses recherches, suivi par l’Irak, l’Arabie saoudite, Israël et la Palestine. Les grands chefs religieux se réunirent illico à Rome, grâce au pape Jorge Mario Bergoglio, dit François pour plus de simplicité, et décidèrent qu’il était possible d’être heureux de son vivant. Il devenait inutile désormais d’espérer vivre heureux mort ! D’un commun accord, tous les lieux de culte devinrent des lieux de réflexion. Les sommes considérables dévolues à l’armée et à la fabrication des armes furent réservées à la recherche, la médecine, l’école, la culture, l’art… Bolsonaro eut quant à lui une fin douloureuse. Alors qu’il survolait ses plantations de soja, son hélicoptère tomba, et le président mourut non sans avoir souffert, selon la radio brésilienne. Pour ses défenseurs, il était devenu un héros. Comme il l’avait toujours dit, l’épidémie n’était en réalité qu’une petite grippe et il n’en était pas mort !

Plus de Bolsonaro, partant plus de déforestation, les écologistes croyaient rêver.

Chaque société s’engagea alors à respecter scrupuleusement les règles de la transition écologique.

Les cultivateurs se rendirent compte qu’en pulvérisant de nombreux pesticides et autres produits dangereux, ils détruisaient la faune dite sauvage, oiseaux, insectes, et surtout mettaient en danger leur propre vie et la vie des autres. L’un d’entre eux dit même ceci :
« À quoi ça sert de perdre sa vie en essayant de la gagner ? »
Et puis, avalanche de déclarations :
« La pauvreté exclue, la richesse isole » dit l’un.
« Nous vivons dans la nature » dit l’autre (ce qui semblait nouveau à beaucoup d’entre nous).
« Supprimons la dette » dit un grand économiste.
« Partageons les richesses » dit toute une foule.
Le PIB devint réellement le PIB, c’est-à-dire que le produit intérieur brut devint ce que proposait le roi du Bhoutan, Jigme Singye Wangchuck, depuis 1971 ! Le produit intérieur bonheur.

Les premiers de cordée ne pouvant vraiment pas être premiers de cordée dans tous les domaines, il fut décidé que l’on pouvait devenir premier de cordée chacun son tour et selon le domaine de ses compétences. Le premier de cordée un jour pouvait devenir Sherpa le lendemain. (Ce qui fit dire à un humoriste sherpa-cher-pas-cher pas cher et ce qui fit rire tout le monde.) Sibeth Ndiaye fit un recueil de toutes les recommandations et de tous les conseils qu’elle avait préconisés depuis sa prise de service auprès du gouvernement. Ce fut un immense succès, un best-seller traduit dans toutes les langues, et qui fit rire le monde entier ! On créa spécialement un prix Nobel toutes catégories qui fut décerné à l’unanimité à Monsieur Donald Trump.

Cette pandémie changea le monde et on changea le nom de la pandémie ! Un grand poète proposa : « la couronne à Vénus ».
Qui fut adopté immédiatement par tous.

Ce jour-là, il faisait très beau, les fenêtres étaient grandes ouvertes. Soudain, j’entendis comme une rumeur qui grandissait… Des milliers de gens défilaient en chantant ! « Vive la couronne à Vénus ! Vive Donald Trump qui a découvert que tous les hommes étaient des sapiens ! » Des milliers, des millions, des milliards dans le monde entier ! Alors, à mon tour, j’ai chanté ! « Vive la couronne à Vénus ! Vive le pré… »

C’est à ce moment-là que je suis tombé de mon lit, que je me suis, en tombant, cogné contre la table de nuit, que je me suis fait une bosse grosse comme une balle de tennis…

Dans la cuisine, le portable était ouvert : message de « YU ».
« Qu’est-ce que tu peux dormir en ce moment, mon amour ! Je suis au boulot, le travail a repris « comme en 14 ». Il faut rétablir l’économie. Il va falloir faire un effort. Il a été décidé de travailler 60 heures par semaine, et de réduire les vacances à 8 jours, mais que pour cette année… Quand tu te réveilleras, tu trouveras des croissants dans la petite boîte sur le frigo. T’es pas tout jeune, alors fais bien attention. S’il t’arrive quoi que ce soit tu seras trié. Je tiens à toi, je t’aime, alors surtout si tu dois sortir n’oublie pas ton masque ! »

Sauf que des masques, ben y’en a pas.

Ferret, 29 avril 2020.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.