L’impression à la demande est-elle l’avenir des éditeurs? 2/2

L'impression à la demande est-elle l'avenir des éditeurs?

L’impression à la demande est-elle l’avenir des éditeurs?

La solution de l’impression à la demande semble pérenne pour les petits éditeurs. S’appuyer sur un nouveau modèle économique peut sembler hasardeux. Pourtant, lorsque l’on regarde la situation au compte fils*, les solutions secondaires se réduisent comme peau de chagrin. Entre les lois anti-Amazon proposant un refus ou de la livraison gratuite ou la réduction éditeur, la réduction évidente du réseau de distribution physique (libraires) est une réalité complexe.

En utilisant l’impression à la demande, les commandes des clients, les éditeurs peuvent, en se fondant sur la seule vente en ligne ou sur catalogue, définir un nouveau modèle économique qui se passerait totalement des vendeurs physiques. Cependant passer à l’impression numérique à la demande a plusieurs avantages : Peu ou pas de stock à gérer sur place ou chez le routeur (d’où une économie très substantielle), moins de nécessité urgente de trouver un partenariat de distribution (pas de stock, peu d’avancement de trésorerie) et donc possibilité d’un catalogue d’œuvres multiples.

Mais cela crée d’autres problèmes : dépendance (quasi) totale à Amazon et aux annuaires, coût de communication sur internet maximisé, peu ou pas de contact entre l’auteur et le lecteur,…

Pourtant, au sein de la maison d’édition Cent Mille Milliards, nous cherchons des solutions pour que le plaisir de lire soit pérenne. Le monde de l’édition a subit et subit de nombreux changements très en profondeur.

Le cromalin** de la situation n’est pas brillant pour les petits éditeurs, mais comme vous le voyez il existe des solutions. En changeant la donne de la commercialisation, Amazon et internet ont fait basculer la relation entre éditeurs et lecteurs. Peut-être que la livraison par drone sera la prochaine étape de livraison d’Amazon, mais qu’en est-il des petits éditeurs qui cherchent des solutions pour continuer de proposer aux lecteurs des ouvrages intéressants, fiables et audacieux et qui vont se tourner, logiquement vers les solutions d’impression à la demande. Pour que les Desproges, Vian ou Cioran de nos jours aient la chance d’être publiés dans ce monde plat et homogène.

On en parle quand vous voulez par mail ou par téléphone, ou chez nous, venez nous voir !

Première partie

* Loupe spécifique du monde de l’édition qui permet d’observer une impression en détail Δ

** Épreuve de photogravure obtenue par photographie Δ

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.