Dicovale en approche pour 2023, année du rugby

, ,

Dicovale, un dictionnaire du rugby

Cent Mille Milliards publie bientôt Dicovale, un dictionnaire du rugby de John Palfrey, encyclopédiste du sport et fin connaisseur de l’ovale. Cet ouvrage illustré décline les expressions typiques, règles si particulières, petites histoires et grande histoire du rugby sur un ton humoristique et chaleureux. Par exemple :

Cadrage-débordement (cad-deb)
L’art de courir vers l’adversaire puis de le laisser sur place en réalisant un crochet au dernier moment. Probablement parce qu’elle est trop subtile, cette phase de jeu n’a pas de traduction anglaise.

Contacts
Le rugby est un sport de contact, que ce soit sur le terrain ou lors de la 3e mi-temps. Selon Lucien Mias, l’ancien deuxième ligne et capitaine de l’équipe de France (dans les années 1950), « le rugby est le seul sport collectif dans lequel les hommes se rencontrent. Dans les autres, ils ne font que se croiser ou s’éviter ». Du coup (dans tous les sens du terme), ces contacts créent toujours des liens entre les joueurs. Bien sûr, la nature de ces liens est radicalement différente selon que les joueurs en contact sont de la même équipe ou adversaires ; mais ce n’est que dans l’adversité que l’équipée éprouve leur solidité…

Cougourle
Exemple : « Fan des chichourles, ce cougourle s’est enfadé, du coup il a boulégué et a ensuqué toute l’équipe adverse à coup de pastissons ». Traduction : « Bigre, cet abruti s’est mis en colère, du coup, il a couru dans tous les sens et assommé l’équipe adverse à coups de gifles ». En nîmois, bien sûr !

Éponge (jeter l’)
Dans les autres disciplines et dans la vie courante, « jeter l’éponge », c’est abandonner. Magie du rugby, l’éponge permet au contraire de guérir le joueur blessé pour qu’il continue à jouer. Les scientifiques se sont longtemps demandé comment une simple éponge imbibée d’eau pouvait réussir un tel prodige.

2023 est l’année du rugby en France avec la Coupe du monde qui démarre le 8 septembre prochain, et ce livre tombe à pic pour se refaire la fraise sur ses connaissances des règles, tortueuses, de ce jeu merveilleux, et surtout pour enseigner à tous les supporters des 19 autres nations invitées sur le sol français la richesse de notre vocabulaire qui reflète le célèbre esprit du rugby.

Illustré par des photos magnifiques issues du fonds du collectionneur et galeriste Jean-Denis Walter, cet ouvrage constituera un « must-have » (on parle encore beaucoup anglais dans le rugby) pour les amoureux de ce sport.

Au-delà de l’édition grand public, Cent Mille Milliards propose de réaliser des éditions personnalisées pour les entreprises et organisations qui supportent ce jeu unique et partagent ses valeurs de solidarité, fair-play, combativité…

Présence de définitions adaptées à leur engagement dans ce sport, couverture personnalisée, publication d’un éditorial propre à l’édition, de photos ou d’un cahier spécifique… Autant de cordes à ajouter à ce piano qu’est le rugby (vous savez, ce piano que les avants déménagent alors que les arrières en jouent, selon Pierre Danos, demi d’ouverture du Béziers des années 1960, récemment disparu).

Vous êtes intéressés ? N’attendez plus un instant et contactez Olivier de Baillenx qui coordonne l’édition de cet ouvrage :
06 22 47 12 33
odebaillenx@centmillemilliards.com
ou via LinkedIn

Allez, comme disent les Anglais (décidément) quand ils nous battent : « Good Game! »

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.