Critiques et articles sur et autour du
Petit dico du foot Euro 2021

Vous trouverez ici rassemblés toutes les critiques et articles sur le Petit dico du foot Euro 2021, de Christian Larger, Jean-Eudes Bolot et Francis Macard.

“Le foot est avant tout un milieu de passionnés et une palette de tous les engouements, de tous les exploits et de tous les excès. Cela explique également le mépris dont il peut faire l’objet : il y a ceux qui adorent le foot et ceux qui le subissent, à force de voir la télé monopolisée les soirs de matchs !”

Lire l’intégralité de l’article sur Émile

Voir l’intégralité de l’émission sur France 2

Voir l’intégralité de l’émission sur BFMTV

“Jean-Eudes Bolot, Christian Larger ont aussi mis du ton dans leur très réussi «Petit dico du foot», joliment illustré par les dessins pétillants de couleurs (160 au total) signés Francis Macard. Six cents mots sont analysés avec, très souvent, une pointe d’humour et un second degré bien senti. ”

Lire l’intégralité de l’article sur le Figaro

Voir l’intégralité de l’émission sur CNEWS

“« L’éditeur (Cent Mille Milliards) nous a dit : « lâchez-vous ! ». Alors toutes nos définitions sont construites sur une partie humoristique et une partie plus sérieuse », décrypte Christian Larger, soutenu dans son but, par l’illustrateur, Francis Macard, dont les 160 esquisses viennent renforcer la stratégie décalée des deux artistes.”

Lire l’intégralité de l’article sur Lyon People

“De A à Z, ou plutôt de « Absent » à « Zombie foot », toutes les lettres de l’alphabet y passent. Avec quelques perles. Dont la fameuse Main de Dieu immortalisant Diego Maradona et la non moins célèbre bourde de Luis Arconada, le gardien de but espagnol, dont la faute de main offrit à Michel Platini l’un de ses buts les plus mémorables, en finale de l’Euro 1984.”

Lire l’intégralité de l’article sur La Marseillaise

“Une blague entre deux amis. Voilà comment est né le projet du Petit dico du foot. « Avec Christian Larger, un ami qui a travaillé longtemps dans la communication, nous parlions des tics de langage et des expressions utilisées par les footballeurs en interview », raconte Jean-Eudes Bolot.”

Lire l’intégralité de l’article sur Le Phare de Ré