Critiques et articles sur et autour de
Pilote de mer

Vous trouverez ici rassemblés toutes les critiques et articles sur Pilote de mer, de Philippe Metzger.

 

Article sur la Dictée de la mer dans Sud Ouest, le 2 mars 2017

cent mille milliards editions critiques pilote de mer dictee

 

Article sur la Dictée de la mer dans Sud Ouest, le 27 février 2017

Pilote de Mer de Philippe Metzger a ete selectionne pour la dictee de la mer 2017

 

Critiques sur Babelio de juin 2016

« Ne baignant pas du tout dans le monde marin, je me suis prise à rester scotchée aux décisions prises, à la dangerosité côtoyée tous les jours par ces hommes assurant la sécurité, des héros de l’ombre et de l’écume. »

Sagweste, 10 juin 2016

« Somptueux, voilà le premier mot qui me vient à l’esprit en refermant la dernière page de ce livre, la barbe encore pleine d’embruns.
Une histoire qui nous tient, entre la partie maritime, celle où se bat ce fameux pilote de mer qui donne son titre au livre, et les réflexions intimes de ce même pilote sur son couple chahuté par un métier prenant.« 

dupuisjluc, 1er juin 2016

Lire la suite sur Babelio

 

Critique de Le Marin de novembre 2014

Critique du livre de Philippe Metzger, parue dans "le Marin"

Critique sur le blog Embarquements en août 2014

« Un pilote maritime, c’est quoi d’abord ? C’est un marin, entre terre et mer, disposant d’une une vedette rapide longue de 15 mètres (que l’on appelle une pilotine). Sa mission ? Faciliter les manœuvres d’un navire qui va accoster à un quai ou entrer en forme de radoub d’un port.

Grâce à une échelle de corde, le pilote se hisse alors sur le pont d’un tanker, d’un cargo ou d’un navire de guerre avant de donner les ordres et de diriger les opérations de remorquage et de lamanage. À la passerelle, il devient le maître à bord jusqu’à ce que les aussières soient amarrées à des bittes fixées à terre. »

Lire la suite sur Embarquements

Critique sur le site de l’Acoram en juillet 2014

« Je viens de dévorer : Pilote de mer du CF Philippe Metzger chez Cent Mille Milliards et c’est un roman… enfin!

La couverture, bleu et rouge, comme les couleurs de la Marine Nationale, est assez austère et ne promet vraiment pas de voyage exotique.
Elle cache pourtant un fascinant voyage intérieur, dans l’âme endurcie des marins et dans la vie à mi-parcours, d’un couple sur le retour, en fait de tous les couples.
C’est d’abord une aventure maritime, très eau salée, pleine d’actions violentes qui flirtent avec les grandes catastrophes maritimes médiatisées ou non. »

Lire la suite sur le site de l’Acoram

 

Critique sur le site Cols Bleus de la Marine Nationale en juin 2014

« Étrangement, aucun roman de mer ne s’était intéressé au pilote maritime, une figure pourtant familière des marins. De ce personnage a priori peu romanesque, dont le métier consiste à faire entrer ou sortir les navires venant faire escale, le commandant Metzger réussit à tisser la trame de son roman. »

Lire la suite sur Cols Bleus

 

Critique sur le blog Seableue en juin 2014

« Jean-Pierre Le Floch est pilote maritime dans un grand port de France. Sa mission consiste à faire entrer ou sortir les navires venant faire escale. Dans tous les ports du monde, les navires ont l’obligation d’accueillir à bord un pilote sans qui ils ne peuvent atteindre le quai.

Cette nuit-là, dans le gros temps, Jean-Pierre monte à bord d’un vraquier qui doit relâcher dans le port. Au même moment, « Jipé » est pris dans les remous de sa vie sentimentale, ne pouvant s’empêcher de reprocher à son épouse tous les maux qu’il subit dans leur couple. »

Lire la suite sur Seableue

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.