Critique sur Raison garder du 22 octobre 2017

,

“Difficile d’en parler sans dévoiler la surprise de la deuxième moitié du roman et alors gâcher le plaisir de la lecture. Réflexion sur le temps qui dévore les êtres sur leur chemin cahoteux, l’opus s’interroge sur les actes posés pleins de leur force unique et des aiguillages qu’ils impliquent, voies du bien, du mal, énigmes du hasard et de la nécessité pour celui qui, honnête, cherche cohérence et interprétations après coup.”

Lire la suite sur Raison garder

0 réponses

Répondre

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.