Comment construire son livre électronique sur tablette ?

Comment construire son livre électronique?

Comment construire son livre électronique?

Comment construire son livre électronique sur tablette ?

De nombreuses maisons d’édition se contentent de dupliquer le contenu de leur livre papier en format électronique. Donnant à ce dernier une homothétie parfaite du support papier. Pourtant, très clairement, les attentes des lecteurs sont différentes d’un format à l’autre. Petit tour d’horizon des façons de lire sur tablette.

La dernière étude EyeTrack publiée de Poynter a, à l’aide d’une caméra sophistiquée, pu analyser en simultané les mouvements oculaires que font les utilisateurs lorsqu’ils s’informent sur tablette et les points qu’ils fixent sur l’écran.

Tout d’abord les lecteurs sont divisés en deux groupes : les lecteurs intimes qui représentent 61% des lecteurs de livres électroniques sur tablette. Ils touchent l’écran de nombreuses fois pendant leur lecture, tandis que les 39% restant sont considérés comme des  «lecteurs détachés», ne touchant l’écran que peu de fois.

Une seconde division est opérée entre les lecteurs méthodiques et les butineurs. Ces derniers représentant une petite majorité et se baladent de contenu à contenu (dans le cas d’un magazine).

D’autres informations proviennent de cette étude ; 70% des lecteurs préfèrent la lecture en format paysage plutôt qu’en portrait, un argument en faveur d’une lecture confortable et changeante du format livre habituel.

Lors de la recherche d’information, les lecteurs attendent trois principes lors de la recherche d’information : A. la «curation» est la sélection des éditeurs pour le lecteur, la mise en avant de sujets dédiés; B. le «breaking news», soient les dernières nouvelles disponibles et C. des contenus issus du journal/magazine/programme de télé ou émission de radio.

Le contenu de l’application, livre électronique doit aussi parler à plusieurs sens. Les yeux et les doigts sont les extrémités sensorielles de la nouvelle lecture. Le livre ou le support doit parler à plusieurs sens. Elle doit s’adresser «à la fois aux yeux, au cerveau et aux doigts».

Enfin, les lecteurs utilisent les boutons de la tablette (liseuse). Peu d’entre eux lisent grace aux boutons intégrés à l’application ou au livre.

 

Crédit: Poynter

0 réponses

Répondre

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.