Article sur le blog de Paulo Queiroz, le 14 décembre 2021

,

Je lui donnerai un nom qui ne périra jamais est une de ces lectures rares, où beauté et émotion nous submergent du début à la fin. On saisit de manière sensible ce que le souvenir de la grand-mère Hanna représente non seulement pour la petite-fille, mais aussi pour nous, lecteurs.”

Lire l’intégralité de l’article sur le blog de Pablo Queiroz

 

0 réponses

Répondre

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.