“Entre géopolitique, futurisme et écologie, c’est un “roman d’été, pas prise de tête“, selon son auteur, qui avait envie d’écrire sur sa passion pour les pôles, lui qui a mené une expédition franco-allemande dans l’Antarctique en 1990, lorsqu’il était au ministère des Outre-mer. ”

Lire l’intégralité de l’article sur l’Indépendant

0 réponses

Répondre

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.