Article dans Le Quotidien du Médecin, le 8 octobre 2021

“On peut être interne, rugbyman chevronné, et… candidat aux législatives de 2022. La preuve : Quentin Estrade, qui termine actuellement son deuxième semestre de cardiologie à l’hôpital toulousain de Rangueil, n’est pas qu’un membre éminent des équipes de l’ovalie universitaire dans la ville rose. Il a aussi décidé de briguer, au printemps prochain, le siège de député de Narbonne, sa cité d’origine.”

Lire l’intégralité de l’article sur lequotidiendumedecin.fr

0 réponses

Répondre

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.